Le première Galerie Angélique, à Saint Maximin du Gard
angeliqueLogoquad.jpg

L’association Angélique est née d’une promesse faite par son fondateur, Daniel Durand, à sa fille cadette Angélique, de créer pour elle, une société en relation directe avec les métiers d’Art.

Elle fut créée en 1998, Angélique étant décédée accidentellement à l’âge de 25 ans.

Une première Galerie des Métiers d'Art ouvrit dans le village de Saint Maximin, où elle connut un vif succès concrétisé aujourd'hui par son "transfert" à la Maison des Artisans d'Art d'Uzès.

L'association est reconnue d’intérêt général. Elle est non confessionnelle, apolitique, à but non lucratif et forte d’une centaine d’adhérents, artisans, artistes et amis.

Elle comporte deux entités :

• La formation "Arthème" dont le but est de permettre à de futurs artisans d’apprendre à créer et gérer leur entreprise.

• Une galerie des Métiers d’Art qui expose les œuvres d’artisans d’Art de la France entière.

L'ancienne Galerie de l'association Angélique, établie à l'époque à St Maximin